AD TECH

Changement de codes : les teleworkers, nouvelle cible des marques informatiques.

Naomie Swartvagher
8 avr. 2022

Le confinement, ce terme que chacun voudrait bannir de son vocabulaire tant il a fait parler de lui, tant il a tiré un trait sur nos libertés. S’il a été vécu comme un fardeau pour certains, d’autres ont perçu les avantages de cette parenthèse historique. La crise sanitaire a forcé les entreprises à développer le travail à distance, et a eu pour effet de booster la transformation digitale. 💥

Le télétravail s’impose plus que jamais au centre des préoccupations salariales et entrepreneuriales. Ce sont 86% des télétravailleurs qui souhaitent poursuivre le travail à distance. Une révélation pour les salariés et dirigeants, qui tend à renverser la routine du “métro boulot dodo”.


👁‍🗨 Quel avenir pour le télétravail ?

Actuellement, le télétravail est majoritaire dans les entreprises de plus de 50 salariés (61,8%). 63% des cadres dirigeants ont un ressenti positif du télétravail tandis que 86% des télétravailleurs aimeraient poursuivre le télétravail.

Si l’on compte déjà 44,6% de télétravailleurs en moyenne en Europe, la tendance devrait s’accentuer. En effet, une étude révèle que d’ici 2030, la demande en faveur du télétravail augmentera de 30% avec l’arrivée de la génération Z dans la vie active. 📈

‌🤝 Télétravail et équipement informatique : le lien se tisse.

Avec un temps considérable passé sur un écran, de nouveaux besoins émergent. Initialement, les marques de produits et services informatiques s'adressaient à une clientèle de gamers aguerris. Au vu des heures dédiées au gaming, ces derniers s’équipent par souci de confort, de qualité et de performance.

Le lien est rapidement établi entre les besoins des gamers et ceux des télétravailleurs. Des objectifs différents mais un intérêt commun : la productivité et le bien-être. 😇

Parlons peu, parlons bien. Le télétravail semble être un secteur d’avenir pour les marques informatiques 💻. Et pour preuve, 1 personne sur 2 ayant télétravaillé en France a déjà acheté un produit pour son usage professionnel et plus d’un tiers envisage un achat prochainement. S’ajoutent à ces statistiques les produits en tête de vente : ordinateurs, tablettes et imprimantes. Des données datant du confinement, mais confirmant les besoins en termes d’accessoires et fournitures au sujet du télétravail.


💣 Flash-back : l’explosion des ventes en période de confinement.

Rappelons qu’au premier trimestre 2020, un grand boum retentit du côté informatique et bureautique. La Fnac multiplie ses ventes par 4 sur le rayon multimédias. Et, CDiscount double ses ventes de produits informatiques.

Plus généralement, les employés se sont rués vers tout type de fournitures : les consommables de bureau, mais surtout le matériel dont les PC, suivis des chaises de bureau et des casques audio (selon l’étude GfK Work from Home). Si la tendance du télétravail s'ancre dans les nouvelles habitudes, les marques d’informatiques doivent y percevoir l’opportunité d’élargir leurs cibles.



Créons votre stratégie ensemble 👇

🧐 Quel est le profil des télétravailleurs ?

En plus d’être un secteur en vogue, le télétravail permet une analyse précise des cibles.

Alors, on s’adresse à qui ? 🎯

  • Les cadres représentent la majorité des salariés pratiquant le télétravail, ils sont 60,6%.
  • En suivant, 21,4% appartiennent à des professions intermédiaires.
  • La répartition femmes / hommes s’équilibre, puisqu’on retrouve respectivement 47% et 53% des télétravailleurs.
  • Les plus de 40 ans représentent 62,8 % des personnes bénéficiant du télétravail, alors que les 15-39 ans sont 37,2 %.
  • 80 % du télétravail s'exerce dans les entreprises de services.

👉 En résumé : un cœur de cible urbain, CSP+, ayant plus de 40 ans, travaillant dans une entreprise de services de plus de 50 salariés.

C’est bien beau, mais quels sont les moyens pour toucher cette cible ?

Le meilleur moyen : nous contacter 👇

🚩 Quels leviers pour les toucher ?

Bon, vous êtes toujours là, alors on vous dévoile quelques leviers pour toucher le cœur de votre nouvelle cible.

Une stratégie cross médias :

📱 Réseaux sociaux

Rendons-nous à l’évidence, Linkedin est le réseau incontournable des professionnels et des entreprises. Les trois quarts de ses utilisateurs ont entre 25 et 54 ans, avec une majorité de cadres et de dirigeants d’entreprises. Ce réseau est aussi le plus incitatif à l’achat : 45,6% des décideurs B2B ont découvert le contenu qui a mené à un achat sur Linkedin.

🔦 DOOH : Digital Out Of Home

La publicité DOOH relève d’un ciblage géographique et sociodémographique très efficace pour toucher vos cibles aux endroits qu’elles fréquentent. Face aux CSP+, la diffusion de messages publicitaires peut s’effectuer aux alentours de lieux culturels tels que les musées, salles de concerts, cinémas, ou encore près des espaces de coworking. En bref, qu’importe la place, qu’importe l’endroit, les panneaux d’affichage digitaux se positionnent comme levier stratégique de branding ou de notoriété.

Chez Klox, on élabore des stratégies, tant par le ciblage que par les leviers pertinents, pour toucher votre cible et coller à vos objectifs. 💡

💻 Le display

Vous l’avez compris, les télétravailleurs passent du temps sur les écrans, et consultent entre autres les médias d’actualités B2B. Ces médias, ce sont Stratégies, Challenges, BFM Business, et bien d’autres. On vous propose de diffuser vos annonces publicitaires sous forme de bannières sur les sites web de nos partenaires médias et ainsi de toucher votre audience. Le display permet un ciblage en fonction des centres d’intérêt des internautes.

D’autre part, les podcasts sont prisés par la cible des télétravailleurs. Parmi les contenus, les formats de podcasts B2B semblent être les plus pertinents, au regard du profil de leurs auditeurs. Dans la multitude de contenus, on peut citer Génération Do It Yourself, La Loupe ou Ted.

📺 TV & IPTV

On vous parle média alors parlons TV et IPTV. Le principe ? Toucher votre audience lorsqu’elle regarde ses programmes en replay, sur BFM Business par exemple. En format vidéo non skippable, le levier permet un ciblage personnalisé selon les émissions regardées, les datas utilisateurs, la géographie…

ℹ WeTransfer

Pour finir, le télétravail incite les entreprises et leurs salariés à développer des canaux de communication internes afin d’échanger des informations, des documents, des dossiers. Parmi ces canaux, on retrouve le célèbre We Transfer, qui facilite le partage de fichiers. Si les salariés communiquent via cette application, vous avez aussi la possibilité de les toucher ici. Et ce, par la diffusion d’annonces publicitaires.

Vous voulez vous lancer ? Contactez nous !


🔔 In fine

Dans une dynamique de croissance numérique et de développement du télétravail, de nouvelles opportunités s’offrent aux marques spécialisées dans l’informatique et la bureautique. Comme les gamers qui ont été amenés à s’équiper, visant confort et performance, tout laisse à penser que les salariés vont adopter cette même logique pour télétravailler. Un marché semble s’ouvrir, et le temps est venu de tracer les lignes d’un nouvel avenir.

Aujourd’hui, le télétravail concerne une cible BtoB, mais sa démocratisation laisse penser que les années à venir seront riches en matière d’évolutions et d’organisation au travail. Ainsi le marché devrait croître, et permettre non seulement de viser les entreprises et leurs salariés, mais aussi de s’adresser à une cible BtoC. Un marché qui éclot et qui devrait voir fleurir encore de nouvelles cibles, notamment celle de la Gen Z.


Besoin d’en savoir plus sur la Gen Z ? Rendez-vous sur notre article ! 👇

Comment matcher avec la Gen Z ?
La génération Z correspond aux personnes nées entre 1997 et 2010 (12-25 ans), autrement dit les Digital Natives. Née dans un monde numérique, smartphone et ordinateur à la main, la Gen Z adopte ses propres codes, développe ses influences et s’affirme. Engagée dans les sujets sociétaux, politiques, e…


On reste disponible si vous avez des questions !